Orion

En février, si vous faites route vers La Havane à partir de Tampa Bay il faut faire escale à l’île fortifiée de Dry Tortugas6 . De là, masquez votre compas et placez les haubans tribord dans la ceinture d’Orion et vous aboutirez directement à La Havane, à Cuba. Sushi À bord d’un bon vieux SPRAY gréé en ketch, (comme le Joshua de Bernard Moitessier), les feux sont installés dans les haubans. Une nuit calme, à 150 milles de la côte américaine (36°42’N 071°45’O), un éclat lumineux rouge très proche du bateau me sort de ma torpeur. Persuadé que j’allais percuter une bouée, je donne un violent coup de roue qui précipite quelques dormeurs au bas de leur couchette. Pas de bouée! C’est la haute mer ici. J’ai la réponse quelques minutes plus tard, quand un poisson volant s’écrase sur mon épaule. Un poisson volant est passé si près du feu qu’un éclat de lumière a scintillé sur ses écailles. Fâché, je l’ai mangé, enfin…, j’y ai goûté.

Par Robert Routhier

Orion

In February, if you are heading toward the Habana from Tampa Bay, you must stop over the fortified island of Dry Tortugas. From this location, mask your compass and place your starboard shrouds in the Orion belt and with this heading you will end up right in the Habana, Cuba.

Translation by Dominique Lebot

Nous joindre