La baleine clairvoyante

Nous faisons route dans une barre de courant d’eau sombre, à quelques mètres d’une autre barre d’eau turquoise, située directement à l’opposé. Des oiseaux de mer y pataugent et nous dépassent allègrement, comme installés sur un tapis roulant. Le loch indique 6 nœuds, mais la vitesse au GPS indique moins de 1 nœud. Nous faisons du surplace, mais cela n’a pas d’importance, car nous sommes là pour faire des manœuvres et non pour bouffer des milles marins. Ces lieux sont appréciés des mammifères marins, car la nourriture y abonde. Soudain, une harde de rorquals communs et de grands rorquals nous entourent: ils s’alimentent. Nous sommes donc dans leur « assiette » ! Le spectacle est époustouflant, mais je suis inquiet car nous avons, pour ainsi dire, les pieds dans les plats ! Mon fils Lorien et une stagiaire sont au balcon avant et s’empiffrent d’images. Je manœuvre pour dégager du secteur devenu trop intense. Un grand rorqual croise notre route de trop près et je crains la collision. Je hurle aux deux écervelés du balcon de s’accroupir et de se cramponner. Le rorqual s’arque d’une façon que je croyais impossible et passe sous notre quille de deux mètres. À ma hauteur, son énorme tête sort de l’eau à bâbord, soufflant une odeur de crevettes « périmées », et à tribord sa queue est dressée à la verticale. Comment a-t-il fait ça? Comment a-t-il vu la quille? J’en frissonne encore!

Par Robert Routhier

The insightful whale

We are heading in a black current flow line a few meters from another turquoise flow opposite of ours. Sea birds swimming in it swiftly pass us as if they were on a flying carpet. Our speed log indicates 6 knots but the GPS shows a ground progression of less than 1 knot.  We are treading slowly in the water, but this does not bother us, because we are not sailing to cover miles, but to learn and improve our manoeuvres.  Those environments are especially sought for by marine mammals, because food is very abundant. Suddenly, a herd of common fin whales and large whales round us; they are feeding. In fact, we are directly in their “plate”!  The show is amazing, but I am worried because we are in a dicey situation, being totally in a forbidden position! My son Lorien and a trainee are on the pulpit gluttonously grabbing all the wonderful sights surrounding them. I steer to move away from this too densely populated area. A large whale crosses our course too closely and I fear a collision. I shout out to the front for the two foolish crew members to crouch and hang on. The whale arches itself in a way I thought impossible and passes under our 2-meter keel. Bewildered, I see on my leeside its enormous head out of the water, exhaling and an “out-of-date” shrimp odor and on the starboard side its tail straight up in the air. How was it able to do this? How was it able to see the keel? Thinking about it, still makes me shiver!

Traduit par Dominique Lebot

Nous joindre