La misère

Mais la pire de toutes les calamités, c’est « le Capitaine Gérard Harvey » alias le « Bonhomme », de Baie St-Paul, dans son ouvrage « Marins du Saint-Laurent » qui la décrit bien : « À la barre, les bottes de loup marin pleines d’eau et la pipe éteinte ».

Par Robert Routhier

 

The worst of the worst

As the “Capitane Gérard Harvey”, from Baie St-Paul, nicknamed “le bonhomme” states in his book “Marins du St-Laurent” (St-Lawrence sailors), a sailor’s misery is “Having to stay at the helm with seal boots full of water and a wet unlit pipe”.

Translation by Dominique Lebot

Nous joindre